Non, les delphinariums ne participent pas à la recherche ou à la conservation des dauphins

   NON LES DELPHINARIUMS NE PARTICIPENT PAS A LA RECHERCHE OU A LA CONSERVATION DES DAUPHINS

One Voice s'élève contre les arguments fallacieux avancés par l'industrie dela captivité pour justifier la détention de dauphins et s'appuie sur de nombreuses études et enquetes pour démontrer que l'activité des delphinariums ne permet ni une meilleure protection de l'espèce dans son milieu ni une meilleure compréhensionde son mode de vie.

L'essentiel des comportements exhibés dans les delphinariums relève de comportements artificiels liés à la captivité (consommationde poissons morts) et des numeros de cirque. Ils ne correspondent en aucun cas à des comportements naturels des dauphins.de plus  des études ont montré que ces spectacles ne participaient ni à l'éducation ni à la sensibilisation du public vis à vis du dauphin, de son mode de vie et des menaces pesant sur sa survie dans la nature.

les conditions de détention des dauphins vont à l'encontre de leur nature et de leur mode de vie .Ce sont des animaux très sociaux qui vivent ausein d'un immense territoire.Du fait  de leur état de stress,de leur isolation sociale (partielle ou totale) , des conditions de détention dans des bassins très restreints et d'une alimentation à base de poissons morts ,  ils ne peuvent en aucun cas constituer des sujets de recherche ideaux.La "recherche" en delphinarium  se limite à une eventuelle amélioration des conditions de captivité si tant est que cela soit possible et à une optimisation de la reproduction en captivité.

Les jeunes nés en captivité ne pourront jamais apprendre les comportements sociaux ou de chasse propre a leur espèce.En effet  c'est parl'observation attentive de leur mère qu'ils pourront acquérir ces competences.Cet apprentissage étant impossible en captivité les jeunes dauphins deviennent aculturés , c'est à dire amputés d'une partie importante et essentielle du répertoire comprtemental de leur espèce.

Il est impossble de reintroduire des individus passés  par le broyeur du delphinarium ou nés d'une mère captive.La reintroduction n'est en effet possible que dans quelques cas limités  et une des conditions  sine qua non réside dans le fait que l'individu soit resté un temps très limité en captivité  et ait deja appris une partie importante  des comprtements  typiques de son espèce.

Par ailleurs , les jeunes nés en captivité et certains individus receuillis après un échouage , s'ils sont en bonne santé sont précieusement gardés dans les delphinariums afin de remplacer les individus malades ou décédés ou bien encore revendus à d'autres structures du meme type.Un dauphin vivant se négocie aux alentours de 700 euros.One Voice demande donc la fermeture de ces structures qui , en plus de faire souffrir des animaux hautement sensibles et intelligents ,ne contribuent ni à la rechercheni à la protection des animaux dans leur milieu naturel.

source:One Voice

Commentaires (1)

1. lobohotel (site web) 09/12/2009

:D dauphin j'adore 0.0

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×