les opposants à l'ours de plus en plus violents

 LES OPPOSANTS A L' OURS DANS LES PYRENEES MET LEUR VIE EN DANGER

Pour qu'une introduction d'animaux réussisse un consensus est nécessaire au sein de la population humaine de la région , ce qui n'est pas le cas comme le montrent les exactions de plus en plus violentes des opposants à l'ours :pertubation  du lacher de l'ourse Paloma , pots de miel piégés , intimidation des maires des communes concernées , menaces de mort contre les personnes et les ours , saccage des locaux de l'oofice national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), vol du collier émetteur de l'ours Balou .....

Ne pas interdire  la présence humaine dans les zones de lachers d'ours et ne pas  s'assurer qu'ils y trouveront de quoi se nourrir en quantité suffisante et sans danger montre le manque  de serieux du plan de reintroduction . L'ours pyrénéen est un omnivore opportuniste .Son alimentation  d'origine animale représente 20% de son régime total , dont 8% de ruminants domestiques (le régime de l'ours slovène est diffèrent).Il mange parfois des moutons laissés sans surveillance par les éleveurs.Les mortalités qu'il occasionne sont toutefois bien moins nombreuses que celles dues à l'attaque de chiens errants , à la panique du à la foudre , au manque de surveillance des troupeaux......les éleveurs dénoncent la cruautée des attaques de brebis par des ours: oublient-ils que ces animaux seront envoyés a l'abbatoir ?

L'avenir  des ours dans les pyrenées francaises s'annonce sombre contrairement à celui de leurs cousins espagnols tolérés par la population .
One Voice rapelle que l'ours estune espece protégée . Il en reste moins de vingt dans les pyrenées francaises .le ministere de l'écologie doit prendre ses responsabilités : son role est-il de ménager les chasseurs et certains éleveurs ou de donner enfin à ses services les moyens de laisser vivre les quelques rescapés vivant dans nos montagnes ?

source:One Voice

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×